Budget participatif de Rennes. Projets écolo, rigolos… – CENTURY 21 Reine Immobilier – Agence immobilière à RENNES
Bienvenue chez CENTURY 21 Reine Immobilier, Agence immobilière RENNES 35000

Budget participatif de Rennes. Projets écolo, rigolos…

Publiée le 14/04/2021

Plus que quelques jours pour voter pour vos dix projets préférés parmi les 252 du budget participatif, déposés par des Rennais. Difficile de vous y retrouver ? On vous a fait quelques classements pour tout démêler.

Ce mardi soir, on comptait 11 000 participants (soit 40 000 votes) pour maximum 10 des 252 propositions de citoyens. Autant de projets dont la faisabilité a été étudiée par les services de la ville et certains, similaires, regroupés.

Les plus Ă©colo

Trois sortes de projets reviennent particulièrement parmi les propositions : l’environnement, le sport et la solidarité. Côté nature de nombreux projets proposent de végétaliser des places et squares de quartiers, mais aussi « plantez des forêts en ville avec les Rennais volontaires », « végétaliser les toits du centre » ou encore créer « plus de fontaines à eau potable dans Rennes. »

Les plus sportifs

 

Les fans n’ont pas attendu pour défendre leur projet de playground (espace de jeu) de basket au street-park du quartier Arsenal – Redon qui est parmi les mieux classés, tout comme un « espace de pratique pour sport sur sable », un « lieu dédié au palet breton et à la culture rennaise » ou encore une « piste de danse en plein air aux prairies Saint-Martin ».

 

Les plus solidaires

En la matière, de nombreux projets rivalisent d’ingéniosité. On relève la « cuisine solidaire dans le centre-ville de l’asso Cœurs résistants », afin de « proposer des plats chauds aux sans-abri lors de leurs maraudes », un « food truck solidaire au Blosne » ou encore une aire de jeux « pour tous les enfants, quel que soit leur degré d’autonomie ».

Les Rennais n’ont pas oublié les animaux en proposant « des maisons d’hivernage pour hérissons » dans les espaces verts, un camion « chenil mobile solidaire » pour les chiens de sans-abri ayant un rendez-vous administratif ou médical, mais aussi le réaménagement du parc de la Paillette pour permettre aux chiens du quartier « de se rencontrer et s’épanouir en toute sécurité ».

Les plus originaux

Dans la catégorie « il fallait y penser », on nomme cet étonnant projet de « barrière de bulles contre les déchets dans la Vilaine » (sous réserve de l’accord de la Région, qui gère le fleuve). Il s’agirait de « faire remonter les déchets à la surface pour les récupérer, sans dommage sur la faune et la flore ». Autre idée lumineuse, des pistes cyclables phosphorescentes sur les sentiers non ou mal éclairés de nuit, la création d’un sauna dans le complexe du bassin nordique Bréquigny ou encore l’installation « d’antivolovelos », des « bornes cadenas pour alléger les cyclistes et soulager nos esprits de cette crainte du vol de vélo ».

Et pour changer des city stades, on ne résiste pas à relever ce projet de « fitness box », une mini salle de sport de plein air et connectée, avec du matériel que l’on peut utiliser à proximité de l’espace naturel ou elle est installée.

Les mieux placés

Si vous voulez finir de départager les projets les mieux placés (ou si vous aimez vraiment gagner), voici ceux qui, ce mardi soir, comptent plus de 700 voix : un lieu dédié au palet breton ; le playground de basket couvert au street-park Arsenal ; un espace de pratique de sport sur sable ; « du vert sur le mail Mitterrand » ; « plantez des forêts en ville » ; la cuisine solidaire pour sans-abri et le food-truck solidaire.

Vote en ligne jusqu’à dimanche 18 avril à 19 h, sur le site fabriquecitoyenne.rennes.fr

 

Notre actualité